Actualités

Autres actualités

Afficher un article

PTZ millésime 2016

Edité le : 15/06/2018

Dès le 1er janvier 2016 les conditions de prêt pour les primo-accédants seront plus avantageuses dans le neuf comme dans l’ancien. 

Afin d’assurer une relance durable de l’activité économique dans la construction et permettre à un plus grand nombre de ménages, notamment les jeunes actifs, d’accéder à la propriété, le Gouvernement renforce et simplifie le prêt à taux zéro (PTZ) pendant deux ans.

Ainsi, dès le 1er janvier 2016, le PTZ :

-                 pourra financer 40 % de l’achat d’un logement neuf (contre 18 à 26 % aujourd’hui selon les secteurs d’acquisition) ;

-                 permettra à plus de ménages d’y accéder avec l’augmentation des plafonds de revenus (voir tableau ci-après) ;

-                 donnera la possibilité aux ménages de commencer à rembourser ce prêt au bout de 5 ans, 10 ans ou 15 ans selon les revenus ;

-                 permettra d’allonger les prêts si nécessaire sur 20 ans au moins, pour réduire le montant des mensualités du prêt.

Parallèlement, les conditions d’éligibilité du Prêt Accession Sociale (PAS), garanti par l’Etat, seront harmonisées sur celles du PTZ pour plus de simplicité.

Dans l’ancien le PTZ accordé sous conditions de travaux, sera élargi à l’ensemble du territoire (actuellement seulement 6.000 communes rurales pouvaient en bénéficier). Pour en bénéficier, le montant des travaux devra, comme aujourd’hui, être au moins égal à 25 % du coût total de l’opération.

 

Les nouveaux plafonds de revenu (à partir du 01/01/2016)

 

 

 

Zone A

Zone B1

Zone B2

Zone C

Célibataire

 

Futur PTZ

37.000 €

30.000 €

27.000 €

24.000 €

Actuel

 

36.000 €

 

26.000 €

 

24.000 €

 

22.000 €

 

Couple +

2 enfants

Futur PTZ

74.000 €

60.000 €

54.000 €

48.000 €

Actuel

72.000 €

52.000 €

48.000 €

44.000 €